logotype

Bonjour et bienvenue sur le site de l'Aprovel

Charte / Projet associatif

Historique

L'Aprovel a été fondée en 1986 par une poignée de cyclotouristes, trouvant la ville de Salon de Provence non adaptée aux cyclistes du point de vue de la sécurité (itinéraire et stationnement).

Mr Missemer, personnage énergique et charismatique, a été son fondateur et l'a dirigée jusqu'à sa mort en 1995. L'association proposait alors à tous les cyclistes (urbains, randonneurs et sportifs) de se grouper pour plus de sécurité.

Objet des Statuts de 1986 : "promouvoir et protéger la pratique du vélo".

Des actions fortes, comme la peinture nocturne d'une piste devant l'hôpital, sont restées emblématiques de cette époque. L'association a tourné au ralenti de 1996 à 2000, puis a été relancée par Paul Magnan en 2000. L'APROVEL s'est alors tournée vers les autres usagers de la ville leur proposant une alternative au tout voiture.

Ses statuts modifiés en 2007 puis en 2009 élargissent son champs d'action : "promouvoir et protéger la pratique du vélo comme moyen de déplacement à part entière, en complémentarité avec d'autres modes de transports alternatifs à la voiture (piétons, transports en commun...)"

A ce titre elle a participé à l'élaboration du Plan de Déplacement Urbain (PDU) entre 2005 et 2008.

 

Qu'est-ce que l'APROVEL?

Une association régie par la loi 1901 sans connotation politique, religieuse ou philosophique, représentative de l'ensemble de ses membres.

Elle a pour objet de promouvoir sous toutes ses formes l'utilisation de la bicyclette comme moyen de déplacement à part entière, y compris en combinaison avec d'autres modes de transport. Elle agit ainsi pour une réduction de la place de la voiture et pour la protection de l'environnement.

N° de l'association W131002924 à la préfecture d'Aix-en-Provence. Derniers statuts déposés le 24 février 2009.

 

Nos valeurs

Avec l'augmentation du niveau de vie dans les années 70, la voiture est devenue le moyen le plus "naturel" de se déplacer. La ville s'est organisée autour d'elle. Mais, en surnombre, elle engendre aujourd'hui embouteillages, pollution, insécurité, stress... que faire?

Nous voulons :

  • Une ville calme où l'on peut se déplacer paisiblement et en sécurité
  • Une ville où chacun respecte l'autre, où les plus fragiles ont leur place
  • Une ville de convivialité

Pour tout cela nous souhaitons aider au développement de l'usage régulier du vélo en ville, mais aussi de tous les autres modes alternatifs à la voiture.

Pour y parvenir il faut :

  • protéger les plus fragiles (piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite...)
  • faire évoluer les mentalités des automobilistes et cyclistes

 

Avec quels objectifs?

  • Notre objectif à long terme :  une ville libérée du "tout automobile", où l'on puisse se déplacer le plus souvent possible sans voiture, en sécurité et sans perte de temps.
  • Nos objectifs à moyen terme : des itinéraires cyclables continus, sécurisés et confortables, en nombre suffisant et répartis uniformément dans la ville (schéma global) et vers les communes avoisinantes. Une ville apaisée : un plan de circulation automobile cohérent englobant des quartiers pacifiés (zones 30, zones piétonnes et de rencontre...). Une cohérence entre limitation des voitures intra-muros - parking périphériques - stationnements sécurisés ou location de vélos - transport en commun.

 

Pour qui oeuvrons-nous?

Pour les citoyens Salonais, plus particulièrement les plus vulnérables (enfants, familles, personnes âgées...) et ponctuellement des communes plus proches.

  • Action pour la sécurité : des piétons, des cyclistes, des PMR, des autres modes doux, des usagers des TC...
  • Action de communication, d'information, de sensibilisation vers : les scolaires, les automobilistes, les cyclistes...

 

Comment agissons-nous?

  • Actions nationales : fête du vélo, fête des voies vertes, semaine de la mobilité
  • Actions ponctuelles : distribution de tracts, sensibilisation du public...
  • Action d'information : ville, scolaires, police, journée des associations, conférences...
  • Actions de lutte contre le vol : opération marquage, info sur les antivols, demande d'arceaux vélos...
  • Actions de vérification : des pistes et des aménagements, des projets en cours ou réalisés + remontée des remarques de nos adhérents...
  • Actions de concertation : commission déplacement, PDU (Plan de Déplacement Urbain), Agenda 21, projets, comités de lignes...
  • Actions d'incitation : balades familiales et partenariat office de tourisme...

 

Quels sont nos besoins?

  • Un partenariat constructif avec les décideurs et les services techniques (municipalité, communauté d'agglomération, département...)
  • Des moyens financiers et des actifs bénévoles pour une bonne stratégie de communication

 

Comment évaluer l'impact de notre action?

  • Par la réalisation de nos demandes
  • Avec l'amélioration progressive du réseau cyclable et des mentalités
  • En observant le nombre de cycliste (comptage)

 

Collaboration et coopération

  • Partenariat logistique et financier avec la ville de Salon (charte cyclable)
  • Participations aux concertations sur les projets d'aménagements et la politique environnementale  de la ville, de la communauté d'agglomération, du département, de la SNCF
  • Actions réalisées grâce aux bénévoles (environ 15 actifs en alternance)
  • Pas de salariés

Coopération

  • FUBicy (Fédération des Usagers de la Bicyclette) : base d'information + réseau d'échange inter-associations
  • Club des Villes Cyclables
  • L'association "Rue de l'Avenir"
  • AF3V (Association Française des Véloroutes et Voies Vertes)
  • Autres associations locales "la Vaillante" (handisport), "Polysport" (rollers), l'Equitable Salonaise (conférences), GPE (parents d'élèves)...

 

 

 

 

2017  APROVEL - Association pour la Promotion du Vélo en pays Salonais   Tous droits réservés